Le cadre en aluminium a été modifié dans sa partie arrière (les platines latérales sont plus petites) et son bras oscillant encore rigidifié.

L'architecture et la structure des platines supportant le bras oscillant se caractérisent par un nervurage interne au lieu d'une face pleine. Le bénéfice est une rigidité accrue et un gain de poids. Les structures latérales passent de 4 à 3 caissons et leur section est plus large de 1 mm : 30 à 31 mm.

Près de 500g ont été gagnés par ces seules modifications.

Composé de deux longerons, le cadre de la Fireblade ne pèse que 10,5 kg, ce qui en fait le plus léger de sa catégorie. Avec des tubes quadruple caissons en aluminium extrudé, la colonne de direction ainsi que les plaques du pivot du bras oscillant en aluminium moulé, il intègre le moteur dans ses dimensions compactes pour fournir une rigidité extraordinaire et un excellent équilibre entre le poids et la masse.

Schéma CAO du cadre

L'objectif principal lors de la conception de la nouvelle Fireblade était d'assurer à l'utilisateur une maîtrise immédiate et totale de tous les aspects du pilotage, en toutes situations. La partie-cycle de la nouvelle Fireblade a été spécifiquement développée dans cette optique. Mais elle respecte évidemment aussi le concept "Plus Brillante, Plus Maîtrisable" pour offrir des performances sans équivalent quelle que soit la situation, depuis la conduite en milieu urbain jusqu'au pilotage "Supersport" le plus incisif. Comme pour le moteur, les deux facteurs les plus importants dans la conception d'une partie-cycle "à hautes performances" sont la compacité et la légèreté. Pour évoluer dans le sens d'une maîtrise encore plus totale, chaque élément du cadre, des suspensions, de l'habillage et des équipements a donc été réexaminé et/ou redessiné pour atteindre un niveau optimal en matière d'efficacité aérodynamique et opérationnelle, au bénéfice du plaisir de pilotage.

Nouveau cadre pour un équilibre optimisé des rigidités

En tant qu'élément fondamental dans la qualité du comportement et de la maîtrise du pilotage, le cadre de la Fireblade a été entièrement repensé afin d'obtenir une amélioration conséquente de l'équilibre entre rigidité et légèreté. Les épaisseurs de tôle des grosses poutres en aluminium extrudés du cadre ont été modifiées pour abaisser le moment de torsion tout en conservant le même degré de rigidité que sur le modèle actuel.

Schéma de comparaison des cadres

En outre, leur nouvelle construction à trois caissons remplace la construction précédente à quatre caissons, pour un poids abaissé et une rigidité optimisée.

Les nouvelles platines recevant l'axe de bras oscillant, plus petites et coulées par gravité, ne sont plus creuses mais à profil semi-ouvert, avec des nervures internes de renfort qui diminuent également le poids et optimisent la rigidité.

Schéma de comparaison entre les sections de poutre du cadre (en mm)
Schéma de comparaison entre ancrages de bras oscillant (surface interne et section)

Photo de comparaison des platines

Nouveau bras oscillant de type "Yagura"

Le bras oscillant en aluminium, d'un nouveau dessin de type "Yagura", possède des sur-épaisseurs extrudées internes ainsi qu'un pontet transversal de renfort modifié, réalisé dans un tube caissonné plus épais et de plus fort diamètre, pour une répartition plus uniforme de la rigidité et une maîtrise facilitée de la machine.

Schéma de comparaison entre bras oscillants
Schéma de comparaison entre sections des bras oscillants (en mm)

Outre le système de tension de chaîne modifié, tiré et non plus poussé, la section des haubans est plus forte. L'accès aux réglages de précharge du combiné ne pose pas de problème. Modification appréciable, le rapport Pro-Link fait passer le débattement de 112 à 125 mm. En plus d'une progressivité accrue, la circulation hydraulique est améliorée, afin d'élargir la gamme des réglages. La face externe des maillons est traitée couleur or, le pas de la chaîne passe de 530 à 525.

Photo du bras oscillant et du système Pro-Link

Une plus grande manoeuvrabilité, confort en hausse

Si l'actuelle Fireblade est réputée pour son excellente position de conduite en utilisation sportive, la position de conduite de la nouvelle Fireblade a été réétudiée pour procurer une plus grande liberté de mouvement et favoriser la maniabilité, en évitant soigneusement d'imposer au pilote des positions susceptibles de provoquer des douleurs aux épaules.

Schéma de comparaison des positions de conduite

Le nouveau dessin du réservoir abaisse de 5 mm sa ligne de crête et offre sur sa partie arrière un rayon de courbure supérieur, donc moins proéminent, pour un confort augmenté.

Schéma de comparaison des réservoirs

Les nouveaux bracelets en aluminium ont été relevés de 10 mm et resserrés de 5° pour parvenir à un équilibre optimal du confort.

La hauteur de selle a également été relevée de 10 mm, mais la nouvelle forme du réservoir (plus incurvé au niveau des genoux) permet encore de mettre pied à terre de façon aisée et confortable.

Suspensions améliorées

Le nouveau concept de "Maîtrise Facilitée" de la Fireblade concerne aussi. les suspensions, sur lesquelles les principes fondamentaux de performance et de fidélité de comportement ont été sérieusement repensés.

Fourche avant entièrement réglable

Toujours basée sur le principe hybride de celle qui équipe la Fireblade actuelle, la nouvelle fourche à cartouche de 45 mm adopte le tout nouveau principe "à piston interne" exclusif à Honda. Ce principe se distingue par un nouveau système de contrôle de l'effort d'amortissement qui améliore nettement les caractéristiques d'amortissement et la perception du sol, et offre une plus vaste plage de réglage. La définition interne de la fourche (plus légère de 120g) a elle aussi été revue, au moyen, entre autres, de nouveaux pistons, ce qui contribue à diminuer les masses non suspendues et l'inertie qui les accompagne. Les réglages en précharge, en compression et en détente sont inchangés par rapport au modèle actuel.

La fourche présente également de nouveaux clapets de cartouche qui procure une plus grande maniabilité et une réponse plus linéaire. Elle a en fait été modifiée au niveau du réglage de compression hydraulique avec un système vis pointeau/gicleur plus simple et plus efficace.

Photo de la fourche avant

Le té de fourche supérieur en aluminium forgé est modifié par des congés à plus grand rayon et un usinage plus "décoratif". Il est également plus léger tout en conservant une rigidité optimale en torsion.

Suspension arrière réétudiée

Pour satisfaire aux objectifs d'une maîtrise de l'amortissement optimisée et d'un poids diminué, le nouveau bras oscillant en aluminium, plus robuste, est désormais associé à un nouvel amortisseur CIVS IV à réservoir séparé. Celui-ci adopte la nouvelle technologie dite à "piston interne" propre à Honda, avec un piston de plus petit diamètre (40 mm au lieu de 46) qui permet d'élargir nettement la plage des réglages possibles. ( 7 positions de la précharge de ressort ainsi que de la compression et de la détente )

Photo de l'amortisseur arrière

Ce nouvel amortisseur va de pair avec un nouveau rapport de Pro-Link, qui augmente le débattement de 112 à 125 mm pour un amortissement plus progressif et un fonctionnement plus doux.

Schéma de comparaison des amortisseurs arrière
Schéma de comparaison des rapports de Pro-Link

Pneus radiaux plus légers à carcasse "monospirale"

Pour cette nouvelle génération de Fireblade, Honda a collaboré étroitement avec Bridgestone et Michelin pour développer une toute nouvelle génération de pneumatiques "Supersport". Les nouveaux radiaux Bridgestone BT56F et BT56R Battlax et Michelin Hi-Sport TX15 et TX25 sont ainsi spécialement adaptés aux très hautes exigences de la Fireblade en matière de performances.

Pneus Bridgestone Battlax BT56

Ce pneu bénéficie de toutes les dernières innovations techniques comme la MS-Belt, un enroulement filamentaire sur la bande de roulement destiné à renforcer sa capacité d'absorption des chocs et limiter sa déformation sous l'effet de la force centrifuge, le tout en offrant un poids réduit. Mais aussi la conception par procédé CTDM (Comprehensive Tyre Design Method), un logiciel capable de simuler un nombre gigantesque de possibilités mathématiques. Ou encore le système DAC, une technologie capable de contrôler la longueur des molécules au sein d'une même gomme et de positionner les plus longues sur la bande de roulement pour améliorer sa longévité. De plus, ce BT56 dispose d'un renfort extérieur supplémentaire de talon pour améliorer la stabilité latérale.

Préconisés avec un gonflage de 2,9kg à l'arrière et 2,5kg à l'avant, ces BT56 peuvent glisser un peu trop, avec 400g de moins, ils se montrent plus convaincants. Le profil très rond du pneu avant donne une excellente agilité à la Fireblade. A noter que les Michelin TX15 et TX25 sont également homologués par Honda pour la CBR900.

Freinage

Légers et rigides, les freins à disque avant sont équipés d'étriers à quatre pistons qui serrent de minces disques flottants entre les plaquettes en métal fritté afin de réduire le poids et l'inertie à l'avant. Un système de freinage léger avec étrier à simple piston est installé à l'arrière.

Photo du disque avant

Contact webmaster

2439921 visiteurs recensés depuis mars 2000 dont 663 aujourd'hui, 8 connectés actuellement.

La reproduction partielle ou totale du contenu de ce site est interdite sans l'accord préalable du webmaster.
Les textes, schémas et photos contenus sur ce site sont donnés à titre purement indicatif et ne sauraient engager la responsabilité du webmaster.
Les marques, les noms et logos de sociétés, les noms et les images de produits mentionnés sur ce site appartiennent à leurs propriétaires respectifs.

Fireblade Zone - 2000-20 - Site non officiel Honda CBR 900 / CBR 1000 RR

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !